Services Otologie

Contactez-nous

L'otologie est une des 3 spécialités de l'ORL qui concerne les pathologies liées à l'oreille. Elle comporte l'exploration, le diagnostic et le traitement des pathologies suivantes: surdité, acouphenes, vertiges, otites chroniques...

 Horaires 

Du lundi au vendredi, de 09:00 à 18:00.

L’accueil téléphonique et la prise de rendez-vous s’effectuent au numéro suivant:

Contactez-nous 04.67.35.66.58

Les activités:


Exploration, diagnostic, et traitement des pathologies de l'oreille de l'adulte et de l'enfant

Les interventions chirurgicales

  • Chirurgie de la surdité:
    - Chirurgie de l'otospongiose (stapédotomie)
    - Chirurgie du tympan (tympanoplastie)
    - Chirurgie des osselets (ossiculoplastie)
    - Chirurgie des malformations
  • Chirurgie des otites chroniques:
    - Chirurgie de l’otite chronique suppurée
    - Chirurgie du cholestéatome
    - Chirurgie de la rétraction tympanique
  • Implantation des appareils auditifs implantables:
    - Appareils auditifs à ancrage osseux (Ponto® OTICON, Baha®, Baha Attract® COCHLEAR, implant Bonebridge® MEDEL)
    - Implants d'oreille moyenne (Vibrant Soundbridge® MEDEL, Esteem® ENVOY, MET®, Carina® COCHLEAR)
  • Chirurgie du conduit auditif externe:
    - Sténose
    - Exostoses
    - Ostéomes
    - Tumeurs
  • Chirurgie du pavillon de l'oreille:
    - Esthétique
    - Malformations
    - Tumeurs
  • Chirurgie des vertiges:
    - Décompression du sac endolymphatique
    - Labyrinthectomies chimique et chirurgicale
    - Neurectomie vestibulaire
  • Chirurgie de la base du crâne

Le plateau technique

Diagnostic

  • Audiométrie tonale
  • Audiométrie vocale
  • Audiométrie tonale et vocale en champs libre (+/- appareillage)
  • Tympanométrie
  • Tubomanométrie
  • Otoémissions provoquées
  • Potentiels Evoqués Auditifs
  • Audiométrie vocale dans le bruit
  • Stéréoaudiométrie
  • Psychoacoustique
  • Détermination du seuil subjectif de confort

Plateau technique d’exploration du système vestibulaire et des troubles de l'équilibre:

  • Vidéonystagmoscopie
  • Vidéonystagmographie
  • Vidéo Head impulse test
  • Potentiels évoqués otolithiques
  • Verticale subjective
  • Acuité visuelle dynamique
  • Bilan vestibulaire aux hautes fréquences
  • Posturographie sur plateforme multitest

Chirurgical

  • 3 salles d'opération dédiées à l'otologie avec microscope opératoire de dernière génération (ZEISS)
  • Systèmes de vidéo pour endoscopie de l'oreille
  • Monitoring pré-opératoire du nerf facial
  • Lasers CO² et KTP
  • Dermatome électrique pour greffes de peau mince
  • PEA per opératoire
  • Interféromètre laser pour évaluation expérimentale per opératoire du résultat dans la pose de prothèse implantable
  • Étude expérimentale de la chaleur délivrée aux liquides de l’oreille moyenne par laser lors de la platinotomie

Médical

Les praticiens assurent la prise en charge des pathologies aiguës de l'oreille interne. Nous disposons également d'un centre de rééducation de l'équilibre dédié:

  • Prise en charge en hospitalisation des pathologies aiguës de l'oreille interne, auditives ou de l'équilibre
  • Centre multidisciplinaire de rééducation de l'équilibre:
    - Deux cabinets de kinésithérapie spécialisée (4 kinésithérapeutes)
    - Cabinet orthoptiste et centre d'ophtalmologie
    - Centre de posturologie (osthéopathe)

Les thérapeutiques médicales

  • Prise en charge en hospitalisation des pathologies aiguës de l'oreille interne:
    - Surdité brusque
    - Vertiges aigus
  • Bilan multidisciplinaire de l'équilibre et rééducation en hospitalisation ou en ambulatoire

Traitement des surdités de l'enfant

Cette prise en charge très spécialisée repose sur une otologiste médecin ORL qualifiée pour les surdités de l’enfant, avec une audiométriste ayant suivie une formation spécialisée.

Elle travaille en complémentarité avec les 4 ORL généraux pour les pathologies inflammatoires rhino-sinuso-pharyngo-tubaires, les otologistes chirurgicaux pour les pathologies inflammatoires chroniques de l’oreille moyenne et un otologiste de grande expérience pour les malformations mineures en particulier ossiculaires, et enfin des consultations centrées sur les malformations majeures avec le Dr Guillaume CARLES (chirurgien ORL).

Une relation est organisée avec toutes les structures régionales de prise en charge de la surdité de l’enfant et en particulier le service du Pr. Mondain pour une éventuelle indication d’implants cochléaires dans les surdités profondes. Le médecin ORL, le Dr Bénédicte FIRMIN spécialisée dans le dépistage de la surdité est le praticien référent du réseau "Naitre et Grandir en Languedoc-Roussillon". Ce praticien est également membre de la société Française d'audiologie.

Dépistage néonatal de la surdité

Nos spécialistes travaillent conjointement avec les maternités de la région et le CHU de Montpellier.

L'accueil des patients:


Il est assuré par cinq chirurgiens dont le cabinet de consultation est au sein même de l'établissement, ainsi que par deux médecins consultant à temps plein.

notre équipe Rencontrez l'équipe contactez nous Contactez nous

Galerie photo:



photo photo photo photo photo photo photo photo photo

En savoir plus:


image-oreille La renommée internationale de la clinique Causse repose sur l’excellence des traitements des pathologies otologiques.

Une fois par an, 3 Journées Internationales d'Otologie placées sous l'égide de l'European Academy of Otology-Neurotology (EAONO), sont organisées au sein de l'établissement sous la forme de démonstrations chirurgicales et de discussions, en présence d’experts otologistes internationaux invités, et d’une centaine d’O.R.L. venant habituellement d’environ trente pays différents.

La Clinique reçoit également régulièrement sur des périodes de plusieurs jours ou semaines la visite de chirurgiens français et étrangers.

Les Otologistes ont mis au point un système informatisé permettant une analyse prospective des résultats auditifs apportés par les différentes interventions. Il s'agit d'un logiciel d'analyse associant les fonctions de bases de données et de feuilles de calcul pour l’évaluation prospective et extemporanée des résultats des chirurgies otologiques. Il permet de dire lors de la consultation à chaque patient quelles sont les chances de bons résultats en fonction de son cas et de l’intervention prévue.
Logiciel d'analyse visible et proposé en version d'évaluation sur le site : http://www.ondb.org

Anatomie de l'oreille

oreille

Légende

Oreille externe
Oreille moyenne
Oreille interne

  • Conduit auditif externe
  • Tympan
  • Cochlée
  • Trompe d'Eustache
  • Nerf auditif

L'oreille de compose de trois parties, de dehors en dedans : l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. L'oreille externe et l'oreille moyenne recueillent les ondes sonores et les transmettent vers l'oreille interne où les vibrations mécaniques provoquent une réaction électrochimique qui déclenche les influx nerveux du nerf auditif.

L'oreille externe

Elle est constituée par le pavillon et le conduit auditif externe.
L'effet collecteur du pavillon aide à localiser la source sonore. Il est destiné à recueillir les ondes sonores et à les diriger vers le conduit auditif externe.

Le conduit auditif externe est un canal ostéo-cartilagineux d'une longueur de 2,5 cm en moyenne qui s'étend jusqu'à la membrane du tympan. De profil, il présente un trajet en " S ". Son calibre diminue progressivement de dehors en dedans sur les trois quarts de son trajet pour ensuite s'élargir à nouveau jusqu'à la membrane tympanique. Lors des interventions chirurgicales d'abord de l'oreille moyenne il est parfois nécessaire d'élargir ce conduit (réalésage). La paroi de ce canal est fibreuse et cartilagineuse dans le tiers externe du conduit et osseuse dans les deux tiers internes. La peau du pavillon se prolonge dans le conduit auditif et se réfléchit dans le fond sur le tympan dont elle constitue la couche externe.

Les principales pathologies de l'oreille externe sont:

  • - Le bouchon de cérumen
  • - Les exostoses
  • - L'otite externe
  • - Les sténoses du conduit auditif externe
  • - Les malformations congénitales (aplasies)

L'oreille moyenne

L'oreille moyenne est une cavité contenant de l'air, comprise entre le conduit auditif externe et l'oreille interne, qui communique avec le rhino-pharynx et les voies respiratoires par la trompe d'Eustache.

Elle est recouverte d'une tunique uniquement muqueuse et ne contient jamais de peau sauf lors de situations pathologiques comme le cholestéatome de l'oreille moyenne ou la pénétration de peau à l'intérieur de l'oreille moyenne à partir d'une perforation tympanique (épidermisation).

Elle contient la chaîne tympano-ossiculaire constituée par le tympan et les trois osselets articulés entre eux : le marteau, l'enclume et l'étrier. Ces osselets sont reliés aux parois de l'oreille moyenne par un ensemble de ligaments et de muscles.

Le tympan est une membrane élastique circulaire, d'un diamètre moyen de 10 mm. Le manche du marteau est inclus dans l'épaisseur de la membrane. Elle est constituée par une couche moyenne fibreuse recouverte par la peau du conduit auditif externe en dehors et en dedans par la muqueuse de l'oreille moyenne.

L'otite moyenne chronique peut être responsable de séquelles diverses susceptibles de toucher l'ensemble des osselets et le tympan.

Le marteau s'articule avec l'enclume par une surface articulaire au niveau de sa tête. Il mesure en moyenne 8 mm de long et pèse environ 25 mg chez l'adulte.

L'enclume s'articule à son tour avec l'étrier. Elément intermédiaire de la chaîne, l'enclume mesure environ 7mm de long et pèse 27 mg en moyenne.

L'étrier, d'une longueur moyenne de 3 mm, est le dernier maillon de la chaîne. Il comprend une tête qui s'articule avec la branche descendante de l'enclume, deux branches formant un arc et une platine qui ferme la fenêtre ovale derrière laquelle commence l'oreille interne. La platine mesure en moyenne 3 mm de long sur 1,5 mm de large. L'otospongiose est une affection génétique caractérisée par un blocage progressif de la platine de l'étrier.

La chaîne tympano-ossiculaire permet la transmission des sons d'un milieu de faible impédance (air), vers un milieu d'impédance élevée (liquide). Elément essentiel de la physiologie de l'oreille moyenne, cette notion de " transfert d'impédance (amplification)" est obtenue par la transmission des sons d'une grande surface (tympan : 50 mm_) vers une petite surface (fenêtre ovale : 3 mm), et par l'effet de levier effectif entre le marteau et l'enclume.

Il est intéressant de noter que les sons font également vibrer toute la boîte crânienne qui les transmet ainsi directement à l'oreille interne.

La trompe d'Eustache joue un rôle essentiel. Elle permet une régulation des pressions à l'intérieur de l'oreille moyenne. L'air pénètre dans l'oreille moyenne à chaque mouvement de déglutition, équilibrant ainsi la pression atmosphérique de part et d'autre du tympan. L'otite séro-muqueuse, fréquente chez l'enfant, et de nombreuses otites moyennes chroniques, sont souvent, en totalité ou en partie, liées à un mauvais fonctionnement de la trompe d'Eustache.

L'oreille interne

L'oreille interne, située dans l'os du rocher, est remplie de liquide : l'endolymphe et la périlymphe.
Elle comprend à la fois l'organe de l'audition (cochlée ou limaçon) et l'organe de l'équilibre (vestibule et canaux semi-circulaires).

La cochlée débute au niveau de la fenêtre ovale. Elle s'enroule autour d'un axe conique et retourne vers la paroi de l'oreille moyenne oô elle se termine sur la membrane de la fenêtre ronde qui vibre en opposition de phase par rapport à la platine de l'étrier, permettant le déplacement du liquide incompressible. A l'intérieur se trouve l'organe de Corti, d'oô naissent les fibres du nerf auditif qui parcourt le conduit auditif interne.

L'organe de Corti contient plusieurs milliers de cellules ciliées internes (environ 3000) et externes (environ 10000). Chaque cellule ciliée est recouverte d'environ 100 cils (stéréocils). Les fibres du nerf auditif proviennent des cellules ciliées internes.

Le vestibule remplit de liquides labyrinthiques, contient deux vésicules, l'utricule et le saccule, à partir desquelles naissent des fibres du nerf de l'équilibre : le nerf vestibulaire qui chemine aux côtés du nerf auditif, à l'intérieur du conduit auditif interne. Du saccule et de l'utricule naît le canal endolymphatique qui se termine par un cul de sac : le sac endolymphatique.

Les canaux semi-circulaires sont au nombre de trois : supérieur, horizontal et postérieur. Ils baignent dans les liquides labyrinthiques et donnent naissance également à des fibres du nerf vestibulaire.

Les mouvements de la platine de l'étrier au niveau de la fenêtre ovale donnent naissance dans la cochlée à une " onde propagée " qui va se déplacer dans les liquides labyrinthiques et stimuler les cellules ciliées. Les cellules ciliées internes vont transformer l'onde mécanique en une onde électrique qui va pouvoir ensuite être transportée par les fibres du nerf auditif : c'est la " transduction mécano-électrique ". Les cellules ciliées externes agissent en véritable contrôleur du fonctionnement des cellules ciliées internes. Elles sont capables d'agir en véritable amplificateur du signal auditif.

L'oreille humaine perçoit les sons dont les fréquences vont habituellement de 16 à environ 20000 Hz. Chaque fréquence sonore est perçue à un endroit différent et spécifique de la cochlée ; les fréquences les plus aiguès sont perçues au tout début et les fréquences les plus graves au fond.

Les trois canaux semi-circulaires sont situés perpendiculairement les uns par rapport aux autres. Ils contiennent des cellules neurosensorielles également ciliées qui sont stimulées par les mouvements de rotation de la tête dans les différents axes. Ceci provoque l'excitation des fibres du nerfs vestibulaire. Le saccule et l'utricule contiennent également des cellules sensorielles ciliées qui sont excitées lors de certains mouvements de la tête et sont capables de reconnaître de multiples directions. Ces cellules peuvent être stimulées par des cristaux de carbonate de calcium, les otolithes.

Les cellules neurosensorielles du vestibule détectent les mouvements linéaires alors que les cellules des canaux semi-circulaires sont stimulées par les accélérations lors des mouvements de rotation.

Il existe des relations étroites entre le vestibule et l'œil qui expliquent que certains mouvements de la tête peuvent être corrigés par des mouvements de compensation des globes oculaires. L'équilibre du corps fait également intervenir des récepteurs proprioceptifs disséminés sur toute la surface du corps, gérant la motricité posturale.

L'oreille interne peut être le siège de surdités, d'acouphènes ou de vertiges.

L'appareil auditif est donc situé dans l'os temporal, d'autres éléments anatomiques le traversent ou lui sont très proches, expliquant leur atteinte possible : la méninge, le sinus latéral ou le nerf facial.

Classification des surdités

Près de 9% de la population française est atteinte de surdité plus ou moins handicapante. Le type de la surdité dépend essentiellement de la localisation de la pathologie au niveau de l'oreille.
On distingue classiquement 3 types de surdité:

  • Les surdités de transmission pures:
    Elles sont en rapport avec une atteinte de l'oreille externe ou de l'oreille moyenne. Elles résultent d'un défaut de transmission des vibrations sonores vers l'oreille interne par le système tympano-ossiculaire. Le traitement peut être médical mais il est le plus souvent chirurgical, avec d'excellents résultats.
  • Les surdités de perception pures:
    Elles sont en rapport avec une atteinte de l'oreille interne et résultent d'un défaut de transduction mécano-électrique par l'organe neuro-sensoriel. Le traitement est essentiellement médical, avec des résultats variables selon l'étiologie. Elles peuvent être améliorées par un appareillage auditif.
  • Les surdités mixtes:
    Elles conjuguent les deux atteintes : transmission et perception, à des degrés variables. Elles répondent aux mêmes traitements correspondants, médical ou chirurgical, en fonction de l'étiologie, et peuvent également bénéficier du port d'une prothèse auditive.

Premiers signes

L’absence de réaction au bruit chez l’enfant doit alerter ainsi que les retards de babil et de langage. Chez l’adulte la gêne auditive est repérable d'abord par des troubles de la compréhension dans le bruit.

  • - De 0 à 20 dB l’audition est normale
  • - Surdité légère de 21 à 40 dB de perte
  • - Surdité moyenne de 41 à 70 dB de perte
  • - Surdité sévère de 71 à 90 dB de perte
  • - Surdité profonde de 91 à 120 dB de perte
  • - Surdité totale (cophose): plus de 120 dB de perte

Les causes

  • Le bouchon de cérumen peut occasionner vertiges et bourdonnements
  • Les exostoses ou excroissances osseuses peuvent provoquer des otites externes
  • Les sténoses ou excroissances osseuses du conduit auditif externe résultant d’infections répétées ou d’interventions chirurgicales
  • L’ostospongiose liée au blocage de l’étrier. Concerne essentiellement les femmes entre 20 et 50 ans avec un pic entre 30 et 40 ans. Son traitement par la chirurgie donne ne général d’excellents résultats.
  • Les otites (séro-muqueuse,moyenne aiguë, chronique, cholestéanome)
  • Les traumatismes
  • La Presbyacoustie perte d’audition liée à l’âge
  • L’exposition au bruit, les surdités auto-immunes, tumorales, les atteintes toxiques ou baro-traumatismes (dûes aux accidents de décompression)

Les prothèses auditives

La réhabilitation auditive audioprothétique est un des éléments de la réhabilitation auditive. Elle fait appel à des dispositifs médicaux électroniques destinés à compenser la perte d'efficacité de l'oreille.
Selon la partie de l'oreille responsable de la perte auditive, donc selon le type de surdité, différents principes d'aides auditives sont développés, indiqués chacun pour différent types de surdité.

L'Oto-Rhino-Laryngologiste fait le diagnostic de la pathologie d'oreille responsable de la surdité, envisage toutes les possibilités de réhabilitation auditive parmi lesquelles l'appareillage auditif, choisit le principe d'aide auditive adapté à chaque patient, prescrit l'appareillage, réalise l'implantation des aides auditives implantables et surveille l'évolution du patient.
L'audioprothésiste met en oeuvre l'appareillage. Il choisit dans chaque type d'appareillage le modèle le mieux adapté au patient, règle l'aide auditive et en contrôle l'efficacité, assure l'entretien de l'appareil.

De la qualité de la collaboration entre l'Oto-Rhino-Laryngologiste et l'Audioprothésiste dépend la réussite de l'appareillage.

Quelques chiffres

La spécialité représente par an:

  • 35000 consultations
  • 3215 interventions dont 1471 uniquement d'oreille moyenne (Exclu les ATT et paracentèses)
    Il s'agit de la première activité sur le plan national dans toutes les enquêtes publiées.
  • 1205 interventions de reconstruction de l'oreille moyenne (1ère au niveau national - Le nouvel observateur n° M02228)
  • 219 hospitalisations de courte durée
    - Surdités brusques ou aggravation d'une surdité fluctuante
    - Vertiges aigus ou vertiges chroniques invalidants nécessitant un bilan multidisciplinaire pour diagnostic et mise en route thérapeutique).

Elle repose sur l’utilisation d’un plateau technique ultramoderne et performant tant sur le plan diagnostic que thérapeutique. Elle reçoit le soutien d’un environnement paramédical comprenant:

  • 9 audiométristes (dont 4 formées pour l'audiométrie infantile)
  • 4 kinésithérapeutes (tous spécialisés en rééducation des vertiges et de l'équilibre)
  • 1 orthoptiste (également compétent en posturologie)
  • 2 audioprothésistes (avec compétences particulières en suivi et réglage des prothèses y compris chez l’enfant, pour les prothèses implantables et les implants cochléaires)

Documentation:


Vous trouverez ci-dessous en téléchargement libre au format pdf les différentes brochures d'otologie réalisées par les équipes de la Clinique CAUSSE: